Suite au décret de décembre 2014, la formation ostéopathie est en train de s’uniformiser autour d’un cadre légal.

Notamment au niveau des conditions d’admissibilité et au niveau de ses différents pôles d’enseignements.

Quels possibilités s’offrent à vous pour apprendre le métier d’ostéopathe

A ce jour, la formation en ostéopathie est ouverte à deux types de public : les personnes dotées d’un diplôme de santé (médical ou paramédical) ou d’un baccalauréat.

Définie par le décret de décembre 2014, la voie initiale concerne les étudiants ayant obtenu leur bac.

Elle s’étale sur une durée de 5 années et se poursuit dans une école agréée dont les frais, par année, sont entre 8000 et 9000 €.

Pour les pros issus du paramédical (ergo, infirmiers, kinés…), la formation ostéopathie passe de 5 à 3 ans.

Au sortir de ce cursus, ils reçoivent un Diplôme d’Ostéopathe (DO), impératif pour exercer cette activité en France.

Enfin, si les médecins veulent ajouter une corde à leur arc, la formation en ostéopathie ne dure que 2 ans pour avoir leur DIU (Diplôme Inter-Universitaire) de Médecine Manuelle-Ostéopathie.

Tous les professionnels ont l’obligation d’avoir un DO ou un DIU pour pratiquer. Autrement, c’est sanctionné par une peine d’1 an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Oscillant entre enseignements théoriques et pratiques, découvrez le contenu de la formation ostéopathie !

Le décret du 12 décembre 2014 définit dans son article 3 la durée du cursus de la formation en ostéopathie à 5 années.

Son article 3 en définit même la répartition des enseignements : 3 360 heures de théorie et de pratique (TD et TP) + de la pratique en clinique, encadrée par un professeur (1 500 heures)

La partie théorique prévoit 7 points décrits dans l’article 4 du décret comme le développement des compétences de l’ostéopathe ainsi que ses méthodes et outils de travail.

En ce qui concerne les heures dédiées à la pratique, elles servent à éprouver les techniques enseignées et améliorer le geste ostéopathique.

Enfin, les 1 500 heures encadrées en clinique ancrent les étudiants dans la réalité du métier.

Par le biais des 150 consultations obligatoires par décret, ils assurent le déroulement d’une séance entière – de l’établissement du diagnostic aux suivis des soins.

Après cette formation en ostéopathie, les détenteurs d’un DIU ou d’un DO peuvent pratiquer dans plusieurs environnements : la patientèle d’un ostéopathe étant extrêmement large.

En entreprise ou en cabinet libéral, dans un établissement de sport ou de soins, il y a de nombreuses possibilités !

Envie de suivre une formation ostéopathie ? il suffit de suivre ce lien :
formation en ostéopathie