Une des erreurs les plus fréquemment commises par les propriétaires est la négligence de l’état des lieux. Or, il est nécessaire de vérifier l’état d’un local commercial avant toute location pour éviter tout litige. C’est ce qu’on appelle état des lieux tertiaire.

Qu’est-ce qu’un état des lieux?

Un état des lieux est un rapport d’inventaire détaillé de tout le contenu d’une propriété ainsi qu’un enregistrement de l’état du bien locatif. L’inventaire du propriétaire est généralement documenté par un formulaire avec des images complémentaires, qui détermine l’état de la propriété et des objets avant que le locataire ne s’installe. A la fin du bail, lors du départ du propriétaire, un autre état des lieux est réalisé pour vérifier les éventuels dommages. Bien que cela soit indispensable, la plupart des propriétaires et locataires négligent cette étape. Or, un état des lieux tertiaire permet de protéger toutes les parties, en particulier pour faciliter la gestion des dommages.

Le processus d’un inventaire

Si vous faites appel à un agent ou à un professionnel indépendant pour réaliser l’état des lieux tertiaire, il doit vous donner tous les détails de la procédure.

Si vous faites l’inventaire vous-même, vous devez le réaliser à la date d’emménagement du locataire.

L’état des lieux tertiaire doit être effectué avant que les locataires n’emménagent avec leurs biens. Tout défaut de la propriété ou de tout élément doit être documenté dans le formulaire d’inventaire.

L’inventaire ne doit pas uniquement déterminer les défauts, mais aussi l’état de chaque élément et attribut de la propriété, selon un niveau de classement de «excellent» à «médiocre», avec des notes d’aide et des photos pertinentes, si nécessaire. Une preuve photographique ou vidéo du contenu et de l’état de la propriété est recommandée. Une fois l’état des lieux réalisé, le rapport doit être signé par les deux parties et chacune doit avoir sa propre copie à titre de référence. Plus d’informations sur www.protexo.fr